Le perroquet rouge

Publié le 6 Janvier 2008



Après Good bye Lenin et La vie des autres, le cinéma allemand continue d'évoquer son douleureux passé. Nous sommes ici quelques mois avant l'édification du mur de Berlin qui va durablement séparer le pays en deux. Le Perroquet rouge suit le parcours de jeunes habitants de Dresde, entre émois amoureux, désirs de liberté et questionnements moraux. L'intention est louable, mais le film souffre d'une absence de parti pris artistique, qui le range plutôt du côté du téléfilm de qualité que du grand récit romanesque qu'il aurait pû être. Malgré tout, grâce à une interprétation excellente et une intrigue bien menée, cette petite histoire dans la grande, se regarde sans déplaisir.



Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Commenter cet article