Surveillance

Publié le 6 Août 2008



Le film commence fort par une scène de crime suffisamment sanglante pour marquer, mais suffisamment floue pour qu'on n'y comprenne pas grand chose. Suivent ensuite l'arrivée de deux agents du FBI dans le trou du cul du monde et leur rencontre avec les flics du coin : il s'agit d'enquêter sur des crimes atroces, et surtout d'entendre les témoins.

La mise en scène est plutôt efficace même si elle n'évite pas d'être maniérée. L'interprétation est juste et le récit en forme de compte à rebours fonctionne plutôt bien. Surveillance est donc un film agréable à suivre. Mais on n'y croit pas. On a le sentiment que Jennifer Lynch a voulu trop en mettre. Des situations audacieuses deviennent ainsi gratuites, le couple de flics est tellement ripoux qu'il en devient improbable, la petite fille omnisciente est elle aussi à peine crédible. Alors, quand survient le twist pré-final, on ne marche pas. Trop c'est trop.

Le manque de rigueur dans le scénario entraine donc le film vers une vacuité duquel il ne sort pas. C'est dommage car il possède de vraies qualités.



Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pierreAfeu 07/08/2008 22:50

Je ne suis pas super fan de papa, donc ce n'est pas un problème pour moi...

VincentLesageCritique 07/08/2008 19:33

Elle n'aura jamais la maestria de papa, et heureusement !
C'est surfait au niveau de la façon dont le pseudo twist est amené, on est d'accord.

ffred 06/08/2008 15:33

Pas trop d'accord moi j'ai été bluffé. Elle n'a pas encore la maestria de papa...