Je suis une légende

Publié le 22 Décembre 2007

Affiche américaine. Warner Bros.

Rien à dire. Le film remplit son contrat. On aime voir New York désert laisser la nature reprendre sa place, on suit avec intérêt le quotidien du "dernier homme" Will Smith, on flippe avec lui, on espère avec lui. Tout fonctionne. Evidemment c'est un blockbuster, et on n'évite pas l'image un peu trop léchée, les effets spéciaux plutôt moyens, la question de l'existence de Dieu (et si c'était lui qui sauvait les hommes ?) et les petites séquences émotion avec larmes garanties. Mais ça aurait pu être pire. Même la fin, que certains trouvaient épouvantable, passe plutôt bien. Ce qui est vraiment réussi dans ce film c'est qu'on accompagne vraiment Will Smith et son chien dans leur vie solitaire. Plus l'histoire avance et plus la tension nous gagne. Bien sûr, cela manque un peu (beaucoup) de fond : les hommes sont fous, font des expériences sans en mesurer les conséquences, et voilà ce qui arrive... Joli discours dans l'amérique de Bush qui continue malgré tout à jouer à l'apprenti sorcier avec le monde. Un film à prendre pour ce qu'il est : pas une oeuvre d'art, juste un divertissement.



Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Snifff 24/12/2007 13:20

Je trouve justement que le film remplit plus que son contrat et qu'il n'est pas le simple blockbuster pop corn auquel on était en droit de s'attendre. Je suis une légende est un film de zombies qui s'inscrit parfaitement dans l'histoire et l'évolution du genre. On peut toutefois être déçu par une fin bâclé et légèrement prévisible.