28 semaines plus tard

Publié le 21 Septembre 2007

Suite de 28 jours plus tard qui voyait des chimpanzés porteurs d'un terrible virus, décimer les rues de Londres… Maintenant on est un peu plus tard. Un couple est réfugié à la campagne avec d'autres personnes. Ils sont barricadés dans une maison, ne s'éclairent qu'à la bougie et se parlent tout bas… Et puis c'est l'attaque : une horde de zombies assoiffés de sang pénètre dans la maison.

Ensuite on est encore plus tard, 28 semaines exactement après le début de l'épidémie. L'armée américaine contrôle Londres. Les rescapés sont autorisés à y revenir et sont logés dans la zone de sécurité.

Les premières scènes sont saisissantes. Le silence, l'obscurité, la lumière aveuglante, la violence de l'attaque, la fuite.

Le film nous offre d'autres scènes fortes dans lesquelles on se rend compte que les rescapés ont peut-être davantage à craindre des soldats américains que des contaminés. Et puis des moments plus touchants voire franchement émouvants… Et certaines images magnifiques : la ville de Londres déserte par exemple…

Les différences de manière de filmer sont assez efficaces même si on a quelquefois l'impression que la caméra est en roue libre : ce n'est plus de la caméra portée, mais de la caméra lancée ! Il y a de vraies bonnes idées qui ne sont pas toujours traitées comme il conviendrait. Plus de simplicité aurait été bénéfique.

C'est peut-être là son défaut majeur : il manque parfois de simplicité. Peut-être y a-t-on mis trop d'argent. Cette surenchère nuit souvent au film qui y perd en limpidité et en efficacité. De même dans la dernière demie-heure, ce n'est plus qu'un efficace film d'action. On est loin du message politique de Romero…

MadMovies le compare un peu aux Fils de l'homme d'Alfonso Cuaron. Je trouve, quant à moi que le film de Cuaron est mille fois mieux réussi à tous points de vue.

Reste un film d'anticipation efficace ou le moyen côtoie le meilleur, un film visuellement réussi mais qui aurait mérité davantage de rigueur dans sa narration et son traitement.

Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article