Be kind rewind

Publié le 14 Mars 2008



Ça commence comme une farce, entre potache et burlesque, le tout assaisonné du non-sens habituel de Gondry. Casting impeccable, gags efficaces, point de départ très amusant qui permet à l'auteur de nous faire partager son goût du bricolage. On se laisse faire sans broncher, séduit par l'inventivité visuelle, les dialogues savoureux et le tandem Jack Black-Mos Def qui fonctionne très bien.

Mais aux deux tiers le film s'essouffle. Gondry n'arrive plus à fournir et le prétexte de sauver le vieil immeuble de Danny Glover n'arrange rien à l'affaire. On n'est pas loin des clichés (l'immeuble neuf est sans âme et forcément laid, le vieil immeuble pourri est plein d'histoires et forcément beau). Fort heureusement la bonne idée du scénario arrive à temps : faire un film sur la vie du héros local, prétexte illusoire pour récolter des sous, mais surtout moyen de souder la communauté. On est ensemble et on fabrique notre film pour nous. C'est un peu le crédo de Gondry, l'idée qu'on a tous la fibre créatrice et qu'il n'est pas nécessaire d'être dans le système pour se faire plaisir. On pense à Capra (La vie est belle) ou à De Sica (Miracle à Milan). Le parti pris utopique et naïf est assumé, et c'est justement pour ça que l'on adhère. La partie de fabrication du biopic imaginaire est savoureuse et le peu qu'on en voit donne envie de le visionner en entier.

Au final, le nouveau Gondry laisse un peu sur sa faim, tant il peine à donner du souffle à de très bonnes idées (l'apparition de la guest-star S.W. aurait pu être mieux exploitée, la mission d'espionnage de Danny Glover aussi) et au film tout entier. Ça ne décolle pas vraiment, ça ne touche pas autant que ça devrait. Be kind rewind est un joli film bon enfant, exercice mineur dans l'œuvre de l'auteur du magnifique Eternal sunshine of the spotless mind...

Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Commenter cet article

ffred 22/03/2008 16:58

Moi j'ai bien aimé, mais je suis d'accord avec toi Eternal sunshine reste son chef d'oeuvre.

Thomas Grascoeur 15/03/2008 00:39

Tout à fait d'accord ! Je suis également resté sur ma faim pour ce film... Et pourtant j'aime beaucoup le travail de Michel Gondry !