Mon frère est fils unique

Publié le 22 Septembre 2007

Quel bonheur de revoir (enfin) un film italien ! J'entends par là un film italien comme je les aime, comme ceux de Comencini, Risi ou Scola. Le film de Luchetti nous replonge dans les années 60 et 70 à l'époque ou le cinéma transalpin, numéro un de la comédie sociale, brillait de multiples talents et d'oeuvres jubilatoires.

Je suis sans doute de parti pris. "Mon frère est fils unique" est probablement un ton en dessous mais on y retrouve tous les ingrédients de l'Italie filmée que j'aime : les familles populaires dans lesquelles chacun élève la voix pour qu'on l'entende, le peuple des ouvriers qui se bat pour défendre ses droits, la passion amoureuse, la beauté des femmes, le charisme des hommes... La trame historique et sociale balaye ici tout un pan de l'histoire italienne, celle de la reconstruction d'un pays détruit par le fascisme et la guerre, dans lequel certains nostalgiques du duce s'affrontent aux militants communistes.

Dans ce monde cahotique baigné de traditions et assoiffé de justice sociale, on suit l'itinéraire de deux frères qui s'aiment mais s'opposent sans cesse. Accio, le plus jeune, presque par défi, en tout cas par désoeuvrement, va s'engager dans le parti fasciste, alors que son frère aîné (Manrico), proche des communistes, va peu à peu dériver vers le terrorisme d'extrême gauche. Entre eux, la belle Francesca, amoureuse de Manrico mais séduite par Accio, va assister presque impuissante à leurs errances.

Très joliment filmé, baigné d'une musique très présente mais sachant se faire discrète, riche d'un casting impeccable (Elio Germano et Riccardo Scarmacio en tête), le nouveau film de Luchetti, dont je n'avais vu jusque là que "Le porteur de serviette" (avec l'irremplaçable Nanni Moretti) nous laisse espérer que le cinéma italien est capable de renaître de ses cendres...



Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Bons coups

Repost 0
Commenter cet article

jade 28/09/2007 22:18

Un vrai bonheur ce film qui mêle avec talent destins individuels et histoire de l'Italie, des acteurs formidables que j'espère revoir bientôt.