Cloverfield

Publié le 8 Février 2008



Le pari était audacieux. Qu'il soit tenu est la grande réussite de ce film qui nous plonge au cœur de la panique, en nous faisant vivre de l'intérieur une situation post 11 septembre. Ce "Godzilla à New-York" tourné façon film de vacances (la caméra joue le premier rôle en endossant la défroque d'un camescope passant entre plusieurs mains) fonctionne à plein, précisément parce que le procédé est efficace, très efficace même… A tel point qu'au moment où les premiers pas du monstre attaquant New-York résonent entre les tours, on en avait oublié que c'était le sujet du film.

Nos héros sont de jeunes gens bien comme il faut, plutôt aisés et sans relief. Le chaos dans lequel ils sont plongés va les rendre attachants parce que vulnérables. Les comédiens sont tous à la hauteur et les clichés habituels des garçons super héros et des filles criant à tout va sont (presque) évités. Ce qu'on voit nous happe dès le début pour ne plus nous lâcher. On est dedans.

Cette sorte d'hypnose pour une image qui nous est en quelque sorte familière (les mauvais cadrages ou les faux raccords du camescope) nous permet d'oublier les défauts du scénario. Notre indulgence passe sur l'histoire d'amour niaiseuse et les nombreuses invraisemblances du récit (57 étages gravis d'une seule traite, militaire faisant un truc qu'il "ne devrait pas faire", inconscience des personnages, etc). On s'en fiche puisque ça fonctionne !

Le tempo est plutôt bon également. Le film dure le temps qu'il faut, pas plus, pas moins. Le final, même s'il ne surprend pas est plutôt efficace, et le générique vient à point nommé pour nous reposer les yeux... Quand le cinéma de genre est ainsi revisité, c'est une vraie bonne surprise !

Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Bons coups

Repost 0
Commenter cet article

Shin 27/02/2008 14:52

CloverfieldBonjour,

Tout comme toi, j'ai été extrêmement emballé par ce film et je n'ai pas pu résister non plus à la tentation d'en écrire une chronique.

Pourtant, avec un tel buzz, le risque d'être déçu était grand. Ce n'est pas le cas. "Cloverfield" est l'une des choses les plus hallucinantes que Hollywood nous a pondu depuis un paquet d'années !

Amicalement,

Shin.

Fritzlangueur 11/02/2008 16:39

Je suis resté totalement en dehors du film que j'ai trouvé par trop pénible à regarder (pas seulement pour le traitement de l'image). Les personnages sont comme certains films d'épouvante, on a qu'une hâte c'est qu'ils disparaissent très vite.

Evan 10/02/2008 11:50

En effet, incroyable surprise que ce Cloverfield !
Moi j'adhère tout de suite...

Bonne critique. :-)

Devil_Djo 08/02/2008 20:06

Je suis resté scotché du début à la fin!!! Impressionnant! Je viens de rentrer là...Il me faut un peu de temps pour revenir sur terre!!!
Wouuaaaaahhh...!Quel film!

Chris666 08/02/2008 16:23

Je partage tout à fait tes positions... sauf que pour moi la platitude incommensurable du scénario ne l'emporte pas sur l'aspect intéressant du procédé, déjà vu ailleurs (Blair Witch).