Les chansons d'amour

Publié le 20 Septembre 2007

Alors, on a Ismaël qui vit avec Julie. Ils vont souvent dîner chez les parents de Julie qui ont deux autres filles, Jeanne et Jasmine. Et puis, de temps en temps, ils font des trucs à trois avec Alice, la collègue d'Ismaël. Et puis à un moment, un truc dramatique se passe et Ismaël rencontre Erwann.

Alors évidemment, le principe c'est un peu celui des comédies musicales, c'est à dire des scènes jouées entrecoupées de scènes chantées. Christophe Honoré adore Jacques Demy, celui qui a donné son nom à la médiathèque de Nantes et qui, avec la complicité de Michel Legrand a réussi à faire chanter une phrase aussi banale que "passe moi le sel" …

Bref. Les chansons sont d'Alex Beaupain, et contrairement à ce qui se passe dans les films de Demy, ce sont bien les acteurs qui chantent. Et ils chantent tous très bien. Les chanson sont plutôt belles, genre pop française inspirée de pop anglaise. Ça passe très bien.

L'ambiance du film est assez légère, parfois drôle, avec quelques pointes dramatiques, comme dans la vraie vie.

Autre atout du film, le casting. Louis Garrel peut énerver, mais lorsqu'il arrête de faire la moue, il est plutôt bon et surtout quand il est drôle. Ludivine Sanier est toujours attachante, entre acidité et tendresse, Chiara Mastroianni dans le rôle de la grande sœur un peu mémère est très touchante, et Clothilde Hesmé, vue dans les Amants Réguliers est excellente. Et il y a aussi le jeune Grégoire Leprince-Ringuet très convaincant en jeune homme amoureux.

C'est donc un film pas désagréable, plutôt charmant, mais il y a quand même un truc qui dérange. Ça se passe à Paris, ce qui n'est pas gênant en soi. Mais là c'est LE Paris, le Paris de ceux qui y sont en étant sûrs d'être où il faut.

Tous ces jeunes gens sont donc très propres sur eux. Ils travaillent dans la presse ou la com', font tous des choses un peu artistiques. Ils lisent des livres et boivent du bon vin. Chez eux c'est joli. A priori ils n'ont pas de problèmes d'argent, ils sont bien habillés et sentent certainement très bon ! Donc un film très parisianniste, très bobo, un peu trop léger peut-être pour être assez touchant.

Mais je le répète, on ne s'ennuie pas et c'est plutôt charmant. Seulement je me demande s'il mérite à ce point les éloges faits par la presse qui pense (Les Inrocks et compagnie).



Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups moyens

Repost 0
Commenter cet article

PierreAfeu 21/09/2007 15:51

Je vais mettre un copyright sur mes propos si tu t'amuses à les détourner… ;-)

Fritzlangueur 21/09/2007 15:37

Il y a quelquefois des Palmes d'Or chiantes. Il y a des Palmes d'Or grand public pleines de bons sentiments. Il y a aussi des Palmes d'Or incontestées, pour reprendre tes propos... Je rajouterai qu'il y a aussi des Palme d'Or manquées, comme celle qu'aurait du obtenir sans conteste cette année "Les chansons d'amour"