Boulevard de la mort

Publié le 20 Septembre 2007

On connait le projet de Tarantino et Rodriguez, le bide américain et les films sortant séparément en France et ailleurs, avec un format ralongé…

Voici donc "Boulevard de la mort", ou l'histoire d'un ex cascadeur qui prend son pied en attaquant des jolies filles au volant de sa voiture. Petite entorse donc aux slasher movies habituels puisque l'arme du crime n'est pas une arme blanche mais un bolide "à l'épreuve de la mort" comme son titre américain l'indique. Ça commence donc par l'histoire de 3, puis 4 bimbos qui partent en virée… Le début est un peu long, certains parlent de bavardage… En effet les filles discutent mais leur babillage est plutôt plaisant et drôle… Puis elles croisent la route de Stuntman Mike (Mike le cascadeur) et ça leur sera fatal…

Au début on a un peu peur. Un peu peur que ce soit trop bavard et surtout peur que le film ne soit qu'une espèce de recyclage d'images 70's… puisque Tarantino s'amuse à rayer la pellicule, à faire des coupes intempestives ou des raccords foireux…

Et puis arrive l'accident, époustouflant et très gore et là on est cloué à son siège… Tarantino oublie les rayures et nous embarque avec lui pour ne plus nous lâcher.

La deuxième partie du film nous montre un autre groupe de jolies filles qui vont elles aussi croiser la route de notre tueur… Seulement deux d'entre elles sont cascadeuses et ça ne va pas être pareil…

Au final, on a affaire à un film d'une grande maîtrise. Et là on retrouve Tarantino qui n'a pas son pareil pour donner du rythme et balancer les répliques qui font mouche.

Et puis on se rend compte (mais ce n'est qu'une confirmation) on se rend compte donc, que Tarantino a un point commun avec Pedro Almodovar, c'est qu'il aime les filles, et surtout les filles qui ont du caractère, les grandes gueules quoi… Bon à part ça, il ne les aime sans doute pas de la même façon, mais dans ce genre de film fait en grande partie de courses poursuites, c'est plutôt pas mal… Son plus gros kiff, je crois, se sont les filles qui bastonnent…

Ce qu'on retrouve aussi de Tarantino, c'est encore une fois une bande son jouissive et une interprétation exceptionnelle. Le casting des filles est excellent. Toutes ces actrices de séries TV pour la plupart, sont belles, sexy, justes et drôle… Avec une mention spéciale pour Zoe Bell, cascadeuse professionnelle (elle fut la doublure d'Uma Turman dans Kill Bill) et qui nous offre une scène d'anthologie…

Bref un film très très cool, très très fun, avec une fin brillante, qui nous laisse le souffle coupé. Sans doute pas aussi beau et profond que Kill Bill, pas aussi trépidant que Pulp Fiction ou Jackie Brown, mais un exercice de style de haut vol avec en plus un regard sur les filles d'une grande empathie… Un film féministe donc ! Et c'est pas si fréquent !


Rédigé par pierreAfeu

Publié dans #Coups de coeur

Repost 0
Commenter cet article