The nest • DVD

Publié le 31 Mai 2017

The nest • DVD

Le passage à l'âge adulte prend souvent la forme d'un voyage initiatique. Nourri de rencontres, de confrontations au monde réel et d'échappées belles, il accompagne et construit un être en devenir. Au cœur du premier long métrage de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon, le beau et cristallin Beira-Mar, ce récit de transition fournit également le sujet de The nest, série en quatre épisodes racontant la quête de Bruno dans la communauté queer de Porto Alegre.

Originaires de la Région Rio Grande do Sul, les cinéastes inscrivent leur récit dans une zone particulièrement conservatrice, malheureusement représentative de l'un des pays les plus homophobes au monde. Réflexions croisées sur la famille, celle qui souvent rejette et celle que l'on se choisit, The nest convoque la culture queer pour peindre le portrait d'une communauté protectrice et solidaire.

S'échappant de l'armée, Bruno vient à Porto Alegre pour rechercher son frère Leo. Il fait alors la connaissance d'un groupe d'adolescents et d'une amie de son frère disparu, occasions pour lui de découvrir un monde jusqu'alors inconnu et de se découvrir lui-même.

Rencontrés alors que les réalisateurs préparaient le tournage, les adolescents qui côtoient Bruno jouent quasiment leur propre rôle. Ils nourrissent le récit de leurs expériences et constituent une sorte de "gang queer" vif et contrasté dont l'accueil va offrir à Bruno le nid dont il a besoin. Loin de se comporter en victimes, ils trouvent dans le groupe la force de se confronter à l'exclusion et aux agressions, habitant les nuits de fête de Porto Alegre, libres et vaillants.

Porté par une bande son 100% brésilienne (avec de nombreux jeunes artistes issus eux-mêmes de Rio Grande do Sul), riche d'une esthétique pop, The nest ne fait pas tant penser au cinéma de Xavier Dolan qu'à celui de Gus Van Sant. Cassant sans cesse le rythme, inscrivant son récit dans une douce mélancolie, profondément humaniste et bienveillant, la mini-série de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon prend les accents singuliers des films du cinéaste de Portland. Cette parenté sonne comme une belle promesse d'avenir.

Suppléments
Un entretien avec Filipe Matzembacher et Marcio Reolon revient sur la démarche des cinéastes et la manière dont ils ont abordé l'écriture et le tournage de la série.

> DVD édité par Outplay

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Bons coups, #Série

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article