Love and friendship • DVD

Publié le 17 Janvier 2017

Love and friendship • DVD

Love & friendship confirme la difficulté pour tout film "en costumes XVIIIe de langue anglaise" de se faire une place au soleil depuis Les liaisons dangereuses... Si le film de Whit Stilmann adapte Jane Austen, sa forme théâtrale et sa trame manipulatrice et vengeresse résonnent aux oreilles du spectateur comme une énième variation du film de Stephen Frears.

D'accord confus et un peu figé, le film s'installe sur la durée pour devenir plutôt agréable. C'est un plaisir de ronronnement. La narration n'apporte aucune surprise, mais déroule son intrigue avec une régularité rassurante, chaque situation venant en éclairer une autre, toutes démêlant l'écheveau faussement complexe mis en place dans la première partie.

Le film est très beau visuellement, d'une beauté très classique mais fort séduisante. Très classique dans sa forme également, Love & friendship est très (très très) bavard, affreusement bavard donc, à tel point qu'on s'agace d'avoir à lire tant de sous-titres. Cette surenchère verbale contribue à ce que le film ne parvienne jamais à s'affranchir de ses racines littéraires et donc à s'épanouir véritablement.

Kate Beckinsale est épatante en comploteuse, le reste du casting au diapason. Plaisant, mais pas davantage, Love & frienship ne marquera pas les esprits.

 

Visitez Cinétrafic pour découvrir du cinéma sentimental et dramatique contrairement à la légèreté de nombreuses comédies romantiques.

DVD édité par Blaq Out (sortie le 2 novembre 2016) :
Page Facebook, Site

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Assez bons coups, #DVD-BR, #Cinetrafic, #Rattrapage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article