Rize

Publié le 19 Décembre 2016

Rize

De David LaChapelle, on connaît principalement le travail photographique aux accents surréalistes, iconiques et sexuels dont les compositions sophistiquées vibrent par leurs contrastes de couleurs franches. On retrouve dans Rize cette richesse visuelle, la précision du cadre et le goût des brassages.

Film documentaire datant de 2005 et narrant à partir de 2002 l'histoire du "clowning" et du "krump" dix ans après les émeutes de Los Angeles, Rize restitue par l'image la fureur et le rythme de ces danses virtuoses et très rapides nées de l'opposition aux gangs et au hip hop commercial. On est dans les quartiers sud de la ville, dans les ghettos noirs, là où l'on ne propose rien à une jeunesse en marge sinon le football. Pour éviter que certains ne sombrent, Tommy Le Clown, ex dealer lui-même, lance un groupe de danseurs déguisés en clowns. Se développant rapidement, le phénomène en appelle d'autres, le "stripper dancing" puis le "krump" venant amplifier le mouvement.

Rize

Il s'agit de se battre par la danse, d'évacuer les douleurs et les peines, de transformer en énergie positive la violence du monde. Il s'agit aussi pour beaucoup d'affirmer une identité noire en allant puiser dans certaines transes africaines les racines d'un peuple. C'est une bataille de groupe dans laquelle chacun s'exprime individuellement, existe par la manière dont son corps bouge. On danse devant les autres, avec les autres, jamais seul.

Le film  semble se mouler dans les mouvements ultra rapides des performeurs. Sublimant le contraste entre les images de danse et la bande son sophistiquée, donnant vie aux intervenants en imbriquant leurs témoignages dans le flux permanent, David LaChapelle travaille la profondeur et le relief, la vitesse et le rythme, donnant à voir la richesse d'un mouvement qui est autant un manifeste artistique que politique. Pas de filles soumises et de mecs surpuissants ici, les filles dansent comme les garçons, les petites filles aussi, les gros, les asiatiques, les blancs, tout le monde se mélange tant que le corps s'exprime.

Point d'orgue du film, une incroyable séquence de battle entre Clowns et Krumpers restitue la puissance et l'énergie d'une jeunesse qui exulte et montre qu'elle existe. Forcément d'actualité, magnifiquement rythmé, Rize est à redécouvrir !

 

> En salles le 28 décembre avec New Story

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Bons coups, #Avant première

Repost 0
Commenter cet article