Carnage (The burning) • Combo Blu-ray - DVD

Publié le 5 Décembre 2016

Carnage (The burning) • Combo Blu-ray - DVD

Première production des frères Weinstein, Carnage (The burning) s'inscrit dans la mouvance d'Halloween et Vendredi 13, slashers remportant alors un énorme succès public avant de devenir cultes. De fait, le film semble collectionner tous les attributs du genre. Si son succès en salles fut relatif, l'essor de la VHS lui permit de se faire une place de choix auprès des amateurs. Édité pour la première fois en combo Blu-ray DVD via une nouvelle copie HD, le film de Tony Maylam renait pour ainsi dire de ses cendres.

Le prétexte est classique : un méchant humilié (et sacrément amoché) revient hanter cinq ans plus tard les lieux de son enfer. Le type en question est un ancien surveillant de summercamp, vachard et alcoolique, profondément brûlé après une blague vengeresse ayant mal tourné. Armé d'une cisaille, il s'en prend à tout ce qui bouge.

Le climat sexuel est prégnant. On est au début des années 80, le film s'adresse à un public d'adolescents et de jeunes adultes, et comme l'histoire se déroule dans un camp d'été, il semble que tout le monde ne pense qu'à ça. Entre les couples qui se forment, les attirances qui s'expriment, les frustrations qui naissent, le camp n'est qu'hormones en ébullition. On voit des seins, des fesses, le message est clair.

Si les figures féminines sont plutôt positives, les représentants de la gente masculines sont beaucoup moins gâtés. L'un est arrogant, un autre agressif, un troisième voyeur et le beau gosse moniteur cache de lourds secrets. Les premières victimes du tueur seront pourtant les personnages les plus sympathiques, ceux qui le combattront devenant héros presque malgré eux.

L'ensemble est agréable, gore comme il faut, parfois drôle dans ses incohérences et réservant quelques surprises. On sursaute et on rit, la mission est remplie. La musique de Rick Wakeman (membre du groupe Yes) fait vaguement penser à celle d'Halloween et Tom Savini est de la partie. On est donc dans le ton.

Le casting composé d'inconnus plus ou moins talentueux compte tout de même Holly Hunter dans un second rôle presque transparent ainsi que Jason Alexander (Seinfield), confirmant que le cinéma de genre a souvent permis à de jeunes comédiens de débuter.

Au-delà du plaisir procuré par le film, sa production, sa facture et son rythme sont symptomatiques d'une époque et de la manière dont le slasher combine ses propres références dans une grammaire extrêmement codifiée. Si Carnage n'est pas le meilleur représentant du genre, il en est un représentant emblématique.

 

Bonus
Les suppléments sont constitués de la bande annonce d'époque et de trois entretiens, deux avec les comédiens Lou David et Leah Ayres, le troisième avec le monteur Jack Sholder.

Un livret revient également sur la genèse du film et permet de comprendre le contexte de l'époque.

Combo Blu-ray/DVD édité par Rimini Éditions
Sortie le 7 décembre 2016

Carnage (The burning) • Combo Blu-ray - DVD

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Assez bons coups, #DVD-BR

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article