Black stone • DVD

Publié le 21 Décembre 2016

Black stone • DVD

C'est un conte aux accents tragiques, le tableau noir d'un monde qui meurt dans lequel la nature transmet sa souffrance aux hommes, comme une épidémie. D'abord sombre puis onirique, Black stone noircit le réel pour mieux s'en évader.

Shon Sun est à l'armée tandis que ses parents se tuent au labeur dans une usine agro-alimentaire. Pays se sentant constamment en danger, la Corée du sud impose un long service militaire. Cette étape obligatoire est aussi un passage à l'âge adulte avec ce que cela suppose de rites cruels et d'humiliations. Métis, Shon Sun est alors confronté au racisme institué d'un pays ultra nationaliste.

Si le film semble tout d'abord forcer le trait, c'est autant pour poser un regard très critique sur la société coréenne que pour construire une tragédie qui a valeur d'exemple. Roh Gyeong-Tae peint un monde qui s'asphyxie et dont il faut s'évader.

La mise en scène est précise, les scènes courtes et peu dialoguées, le travail visuel superbe. Le film opère un lent glissement du réel au rêve, de la noirceur au fantasme, de la maladie au chamanisme, vie et mort mêlées, des rues de Séoul aux plages polluées du sud-est asiatique. La pesanteur cède peu à peu la place à une douceur douloureuse mais libératrice.

C'est un cinéma dont la singularité déroute mais accroche le regard. Récit initiatique d'un jeune homme en quête d'apaisement, Black stone se clôt magnifiquement sur une envolée abstraite ouverte à tous les imaginaires.

 

Suppléments
Outre la bande-annonce et un livret sur Black stone, un entretien avec Pascal Dayez-Burgeon, spécialiste de la Corée, analyse le film dans sa manière d'évoquer l'état actuel d'un pays à la situation et à l'histoire si particulières.

DVD édité par Outplay
Disponible dès le 31 décembre 2016

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Bons coups, #DVD-BR

Repost 0
Commenter cet article