Septembre 2016

Publié le 30 Septembre 2016

Septembre 2016

AQUARIUS
Kleber Mendonça Filho

Le cinéaste de Recife filme admirablement bien, aussi bien les lieux, l'espace, l'architecture que les comédiens. Accompagnant ici le parcours de Clara, femme libre et aisée, intellectuellement brillante, veuve depuis des années, luttant (entre autres) pour ne pas que l'immeuble dans lequel elle vit soit démoli, Kleber Mendonça Filho construit un récit romanesque sur la transmission, l'amour, le sens de la vie. Si Aquarius est sans doute un peu trop long, trop bavard et manquant parfois de subtilité, il n'en demeure pas moins profondément touchant grâce notamment à son interprète principale, la magnifique Sonia Braga.

Bon coup - 7/10 • Au cinéma le 28 septembre

 

DIVINES
Houda Benyamina

Pas de quoi en faire tout un plat !
CRITIQUE

Mauvais coup - 4/10 • Au cinéma le 31 août

 

HÔTEL SINGAPURA
Eric Khoo

Beaucoup d'histoires d'amour, de désirs et de frustrations se croisent dans ce film à sketches magnifiquement mis en images évoquant entre les lignes l'histoire de Singapour. Eric Khoo ne parvient cependant à nous toucher qu'en de rares occasions, la faute à un traitement trop théâtral, trop esthétisant et pas assez charnel.

Coup moyen - 5/10 • Au cinéma le 24 août

 

NOCTURAMA
Bertrand Bonello

Le vide après la tempête
CRITIQUE

Mauvais coup - 4/10 • Au cinéma le 31 août

 

RELÈVE : HISTOIRE D'UNE CRÉATION
Thierry Demaizière et Alban Teurlai

La danse en immersion
CRITIQUE

Bon coup - 7/10 • Au cinéma le 7 septembre

 

LES ARDENNES
Robin Pront

Guère au-delà de l'exercice de style
CRITIQUE

Assez bon coup - 6/10 • En DVD le 6 septembre

 

RODÉO
Gabriel Mascaro

L'audace de Gabriel Mascaro, auteur du très beau Ventos de agosto, est trop affichée pour convaincre. Si Rodéo est lui aussi très travaillé formellement, les intentions de son auteur ne sont pas claires. Entre personnages impossibles et scènes gratuites (principalement sexuelles), le second long métrage du cinéaste brésilien déçoit.

Coup moyen - 5/10 • Au cinéma le 7 septembre

 

VICTORIA
Justine Triet

Sonnant clairement comme la suite déguisée de La bataille de Solferino, Victoria s'avère à la fois plus maîtrisé et beaucoup plus conventionnel que le premier film de Justine Triet. Reprenant tous les codes de la comédie romantique mais ne les transformant jamais, et surtout dépourvu de rythme, le film souffre à la fois d'une identité passe-partout et d'une absence de point de vue. Survendu par un festival de Cannes à côté de ses pompes, le film n'est ni subversif, ni libre, ni fou, juste agréable à regarder, principalement grâce à un casting de qualité, l'excellente Virginie Efira en tête.

Coup moyen - 5/10 • Au cinéma le 14 septembre

 

WHERE HORSES GO TO DIE
Antony Hickling

Chevaux de nuit
CRITIQUE

Bon coup - 7/10 • En avant-première le 15 septembre

 

JUSTE LA FIN DU MONDE
Xavier Dolan

Lagarce trop haut pour Dolan ?
CRITIQUE

Coup moyen - 5/10 • Au cinéma le 21 septembre

 

DOGS
Bogdan Mirica

Pour son premier long métrage, le cinéaste roumain réussit à installer une ambiance singulière, comme suspendue à la crainte d'un danger qui met du temps à venir. Le film est une sorte de huis-clos à ciel ouvert plutôt bien mené mais qui peine à captiver totalement. Il manque un truc pour qu'on soit emporté et c'est assez frustrant, d'autant que le final réussi, survenant après une audacieuse ellipse, conclut avec désespérance un film d'une noirceur absolue.

Assez bon coup - 6/10 • Au cinéma le 28 septembre

Rédigé par Pierre Guiho

Publié dans #Mois par mois, #Coups moyens, #Mauvais coups, #Bons coups, #Assez bons coups

Repost 0
Commenter cet article